KLJV Saison 4 : La danse des canards

KLJV Saison 4 : La danse des canards

Une véritable douche froide !

C’est ainsi que certains des 8 derniers rescapés, 4 MOUDLAB et 4 DAHFAKK, ressentent l’annonce du jeu qui sera utilisé pour la 5ème épreuve.

Je sais même pas quoi dire tellement je déteste ce genre de jeux.

(Pothi)

Un putain de jeu de rythme quoi .
J’peux même pas m’entrainer sur ça,.. je pourrai jamais justifier ça à ma femme et mes gosses.

(Flad)

Troublés par le passionnant duel d’équipes sur MoonBase Alpha le jeudi précédent, des candidats du KLJV 4 pensent qu’ils sont là pour … s’amuser ! Alors que le but, c’est de survivre !

Beach Dancing, Copacabana

Ce jeu qui les agresse s’appelle LoveBeat, un jeu de rythme gratuit, qui permet de réaliser des points et des combos en tapant les touches du clavier de façon synchro avec la piste qui défile à l’écran. Des duels se succèdent dans des modes de jeu en équipes. Pression, skill, précision, J-POP, K-POP, du taunt, du BPM, de la souffrance, de la rage, de l’élégance, une éruption de goûts vestimentaires douteux, une plongée dans la culture asiatique… et un éliminé.
C’est une soirée mythique qui s’annonce…

Et tu danses danses danses…

Mais tous ne sont pas affectés par le jeu proposé. Les réactions sont diverses, sans doute la conséquence d’une gestion du stress inégale chez les uns et les autres :

LES MOUDLAB
Nozu : Silence radio, je me transforme en geek barbu, je migre sous Linux, pas le temps pour jouer
Shot Master : Enthousiaste, il abandonne Facebook et Tinder, il vient de trouver son nouveau réseau social : LoveBeat
Flad : une usine à obstacles bidons (téléchargement trop gros, pris jeudi après-midi, n’aime pas ce type de jeu, peut pas s’entraîner seul, peut pas assumer devant sa famille)
CptProut : Une semaine de rêve en vue !

LES DAHFAKK
Pothi : Rejette en bloc ce jeu
Hyeud : Affiche son malaise devant le genre et l’interface
Lazare : Ne dit rien et joue
Vepiru : Positive attitude, il sent le fun potentiel. Mardi matin, 9 h 32, … il y joue.

Tension avant la Dance Boogaloo (image Pothi)

Les rouges et les bleus commencent donc un marathon de danse qui se terminera quand une des deux équipes aura remportée 7 manches !

Les DAHFAKK mènent vite 2-0, puis encaissent une manita pour se retrouver menés 5-2. Des intermèdes relaxants sont proposés sous la forme de parties amicales avec des invités prestigieux (Noryac, Vanloque), les organisateurs, et Clydopathe, l’éliminé qui fait comme si.

C’est mon dernier bal

Mais la compétition continue. Vepiru virevolte, Lazare envoie du bois, CptProut est infernal et Shot est le Master.

Nozu, lui, enchaîne les crashes du jeu, pourtant stable chez tout le monde durant près de 2 heures. Il avait cru bon de programmer un bot en Java, pour un jeu de danse c’était logique…

Oui, c’est bien eux. Les vainqueurs.

On assiste à un beau retour à 5-4 des rouges, mais dans des manches tendues où les erreurs se font rares, les MOUDLAB achèvent la tribu ennemie.

Comme le jeudi précédent, les DAHFAKK vont au conseil pour un vote éliminatoire. Après un premier tour ou chacun recueille … une voix, une nouveau vote est organisé. Un petit bulletin a bougé, et Lazare en est la victime. Il est éliminé du KLJV 2017 à la 5ème soirée.

Les hypocrites entrent alors en scène selon le rituel, pour avouer leur tristesse et leur empathie devant cette cruelle fin.

Chaque semaine, l’un d’eux passe par la fenêtre. Ils sont 7…

Tiendront-ils ?

J’suis accro 

(Shot Master)

Bref oui l’inconfort est là, mais tremblez mon formateur est en grève aujourd’hui et je compte bien m’entraîner quitte à atteindre la démence.

(Pothi)

Je me reconnecte et j’arrive

(Nozu)

C’est pourtant simple : Maria = Hideyoshi > Trap/ReverseTrap >= Zettai Ryouiki = TwinTails > Shota > Loli.

(Shot Master)

POTW : Déjà très bon la semaine précédente, Shot Master, monstrueux, brillant de mille feux, a mis ses équipiers Flad et Nozu au chômage. Il a fait jour en pleine nuit, c’est dire. On le surnomme désormais « le Coréen ».

POTW du reste du monde sans Shot Master : Vepiru en début de partie a fait peur aux bleus, puis Lazare a imposé le silence et claqué des scores impressionnants. CptProut a débité du rouge en petits copeaux pour compléter les rafales du Coréen, langue râpeuse à l’appui.

 

La soirée dansante et le conseil capturés en vidéo par Pothi, merci à lui :

 

2 réflexions au sujet de « KLJV Saison 4 : La danse des canards »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s