KLJV Saison 5 : Oh my Goal !

KLJV Saison 5 : Oh my Goal !

Que d’émotions, enfin ! Après l’entrée en douceur dans l’aventure, les candidats sont entrés dans le game. Sauf un qui en est sorti, business as usual…

Le jeu pour l’épreuve 3 est annoncé dès le dimanche, et nos survivants le dévisagent les yeux plissés à la Clint Eastwood, genre « c’est pas toi qui va me les casser, tu n’as pas vu mon soufflant ? C’est un 357 Magnum, l’arme la plus puissante du monde ». Enfin bref.

ball3D1
Ambiance de folie digne de la Ligue des Champignons

Ball 3D: Soccer Online est d’abord considéré comme un jeu casu de plus, on va bien se marrer. On y joue au foot et à d’autres jeux dans la peau d’un palet qui glisse sur la pelouse et qui peut sauter 20 cm en hauteur. Si ça se trouve dans l’univers une planète existe avec des habitants comme ceux-là.

Tu te ramollis Sig’, il est bien ce jeu.

(Flad)

Et puis on s’aperçoit assez vite que les modes de jeu sont complexes, et que le gameplay est lancinant. Un jeu de foot sans contrôle de la balle, sans accélération ni dribble, sans un corps pour faire opposition, sans fautes… Tout le monde se rend compte que c’est un défi de marquer et de défendre.

Une info par heure

Puis le KLJV passe en mode info continue : Tout commence par une info abrupte lundi soir : les 3 équipes disparaissent, adieu les TONBOUL, les BAAL BOASS et les TULADAN ! Place aux verts MORBOC (Shotmaster, Luckyone, ajcrou, Flad, Hyeud, C4n4rd) et aux blancs cassés PADBOLOSS (Howii, RomTaka, Salakis, Nozu, Pothi, Paradox)

Ball3D2
Sur la pelouse

Puis Tieffelin est en fait dispo le jeudi soir, ruvon revient, Clydopathe s’entraîne, Jujupatate ricane, ajcrou est vaincu par le jeu… n’en jetez plus.

Tous ces rebondissements, avec en toile de fond un jeu aussi plat !

Allez, l’épreuve.

Joga vomito

Les deux équipes doivent se rencontrer sur une pelletée de modes de jeux, jusqu’à ce que l’une des deux obtienne 10 victoires. Foot, Handball, Basket, Battle Royale, Racing, Soccer Racing, One Goal, … et on recommence.

Le buteur n’est pas sur l’image : preuve accablante de dopage

On passe de moments d’ennui profond à des instants de grâce, comme les buts à 4 secondes de la fin de C4nard ou de Lucky One, ou les attaques fulgurantes de RomTaka ou Paradox. Nozu et Shotmaster font le job comme d’habitude, irréprochables dans leurs équipes respectives. Pothi de son côté a repris son activité de streamer, et joue donc sur une jambe. Le score évolue inexorablement pour les MORBOC : 3-0, 4-1, 6-2, 9-3, et 10-4 sur un dernier BR remporté par Shotmaster en baillant.

Battle royale en équipes : Money time !

And the whiner is …

Pendant plus de 2 longues heures, on n’a pas senti la révolte ou la possibilité de renverser le sens du courant. Les PADBOLOSS se réunissent au conseil et éliminent froidement Salakis avec 4 voix sur 5. Puis ils se planquent quand Salakis, absent lors de la soirée, se pointe pour en faire un fromage.

Et du coup,Tieffelin, l’absent présent qui passe par toutes les couleurs, est transféré chez les PADBOLOSS, sa 4ème équipe…

On y est : les jeux pénibles arrivent, les soirées s’allongent, les votes se concentrent, les relations se croisent, les colliers se cherchent. Le KLJV commence à mijoter, pour produire dans quelques semaines une équipe réunifiée de survivants aux voix faussement tristes et aux mains sales. Ils seront tout heureux de se pousser du coude cicatrisé et de pouvoir bientôt s’éliminer entre eux dans le plus grand respect.

12 en piste. Il n’en restera qu’un.

Tiendront-ils ?

 

On peut pas récupérer nos bons joueurs sinon ? On les échange contre Pothi et Salakis 

(Howii)

Si j’avais su, j’aurais mis de côté mes scrupules pour faire preuve de sadisme au dernier vote. 

(ajcrou)

De mon temps, vous auriez appris la réorganisation des équipes dix minutes avant l’épreuve 

(ruvon)

On va devoir faire gagner des losers, c’est chiant.

(Howii)

Mais, il est horrible ce nouveau jeu…, vomitif et mal de tête en passant 15/20 minutes dessus.

(ajcrou)

C’est du vrai KLJV cette semaine :D.

(Clydopathe)

J’ai vu 3 amis Steam en train de jouer à un jeu au nom douteux, ça m’a mis la puce à l’oreille. 

(Jujupatate)

POTW : La destruction du moral des Padboloss a été opérée très tôt, avec des buts décisifs marqués à quelques seconde de la fin de quelques parties équilibrées. C4nqrd a été performant, mais le plus implacable a été Luckyone. Discret et fatal, c’est le Hitman de la compétition. Invaincu depuis le début…

 

Le moment poésie offert par Tieffelin :

Qu’en est-il du KLJV ?
Une suite de duels d’honneur ?
Où chacun attend sa gloire, son heure ?
Tu t’es fait rouler, ici, tu vas en chier.
Le maitre des lieux n’aura aucune pitié
Morboc ou Padboloss, tu vas prendre cher
Allez, penches toi en avant et laisse Sig passer derrière
Ce n’est qu’un petit moment dur à passer

 

Screens :

 

Et les vidéos de la soirée par Pothi, le joueur reporter embarqué :

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « KLJV Saison 5 : Oh my Goal ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s