KLJV Saison 5 : Bosse Finale

KLJV Saison 5 : Bosse Finale

Au bout du bout de cette longue saison 5, trois aventuriers au profil de virtuoses se retrouvent pour une finale sans pitié. Nozu, Tieffelin et Lucky One sont des joueurs qui ont été cités à plusieurs reprises comme « Player of the Week » dans les épreuves précédentes. En gros, des mecs qui peuvent t’écœurer sur pas mal de jeux, souris ou pad à la main. Des adversaires qu’on a l’impression de pouvoir coincer, mais qui sont en fait imprenables pour le commun des gamers.

Le jeu sera l’arbitre de leur affrontement. Et quand on réalise que la finale va se jouer sur Unturned, en général personne n’est rassuré.

Un jeu de survie pour une aventure dont c’est le thème, what else ?

Sur une map annoncée au dernier moment, les concurrents vont devoir accomplir une mission inconnue et la terminer avant les autres, tout en échappant à la mort par la faim, la soif, les accidents, la maladie, l’attaque d’un zombie… ou le kill d’un de leurs adversaires.

Unturned2018b
Un goût de paradis, avec l’atoll ondulé !

Les finalistes arrivent donc sur la map de … Bora Bora. C’est mieux que Baden Baden, mais nos 3 héros se disent que ça va être chaud que ça va être chaud.

unturned2018j
Tieffelin, Nozu et Lucky One au départ

Accueillis comme des princes, chacun est pris en charge par un ancien du KLJV : Arkanon, Clydopathe et Rouxbarbe seront des arbitres de l’épreuve. Pothi lui est de retour pour filmer les rebondissements.

Unturned2018
Décollage à l’aurore…

Dès qu’ils sont sapés comme jamais et équipés, les finalistes sont acheminés en dirigeable au point de départ, le phare de Fa’anui. Cela leur permet de s’accoutumer à l’ambiance et de prendre des repères pour la suite.

Unturned2018c
En route pour l’aventure !

Il faut reconnaître que ce parcours inaugural ne suit pas le trajet prévu, et est rempli de spoilers… grâce auxquels la première épreuve sera réalisable en … 1 h 20 !

Il y a photo

Car la première manche est un safari-photo. Cinq screens ont été pris sur l’île. Le défi est de retrouver l’endroit précis de la prise de vue, et de rusher jusqu’au bateau pirate où sera jugée l’arrivée.

Une des énigmes : se rendre au lieu du crash
De plus en plus dur !
L’école des Z…

Les 3 juges arbitres valideront les bonnes positions correspondantes à chaque screen.

Au bout de 2 minutes, les concurrents ont le droit d’ouvrir le feu. Fun, car il arrive que les candidats se croisent dans leurs recherches. Rien ne vaut le bruit d’un coup de feu dans le lointain. On se demande qui est en train de tirer sur qui… ou sur quoi.

Tieffelin s’empresse de tuer Nozu et de lui piquer son matériel. En fait il s’agissait de Rouxbarbe son juge arbitre, pour vous donner une idée de la lucidité générale. Nozu lui, explore méthodiquement les collines et les villes de la carte, car il a déjà repéré un des POI qu’il garde pour la fin. 1,2,3 endroits validés, il enchaîne.

De son côté, Lucky One est lourdement freiné par une connexion instable. Il disparaît à plusieurs reprises de la partie. Une perte de temps et de repères qui lui seront insurmontables ! C’est un bel hommage à Valérie Damidot et son émission Déco.

Fingers in the nozu

Nozu, très serein, termine son périple en un peu plus d’une heure. C’est à ce moment-là que Lucky One commence sa collecte, alors que Tieffelin passe à plusieurs reprises à proximité des endroits clés sans les voir. Il en termine finalement alors que Lucky en est à 3, et se retrouve donc éliminé.

La victoire se jouera donc entre Nozu, qui gagne les épreuves d’immunité individuelle depuis des semaines, et Tieffelin, qui a découvert le KLJV en lisant son premier numéro de Canard PC il y a quelques mois.

Nos deux survivors devront se départager sur une course à travers l’archipel de Bora Bora. Le parcours est décrit, les points de repères donnés. Natation, vélo, jet-ski, voiture de golf, et d’autres moyens de locomotion vont se succéder, car un nouveau véhicule attend le coureur à chaque checkpoint. L’arrivée sera jugée au sommet du Mont Pahia, après une ascension à pied.

Qui l’eut grue ?

Nozu prend le meilleur départ. Il est plus rapide pour le choix des options de ses déplacements. La route ou à travers champs ? A la nage ou par le pont plus loin ?

unturned2018e
Tieffelin dans la nuit

Tieffelin suit le rythme comme il peut. Mais un tournant dramatique survient quand Nozu réalise qu’un point de passage n’a pas été validé : il fallait monter au sommet de la grue et allumer un feu, … alors qu’il s’est contenté de changer de véhicule.

Le voilà obligé de rebrousser chemin… ça tombe mal : il vient de massacrer son jetski sur un débarquement à l’arrache. A partir de ce moment, Tieffelin est en tête et le sait.

Il instaure alors involontairement un semblant de suspense en commettant son propre fail : il part à contre sens avec la voiture de golf, en la conduisant vers un cul-de-sac sans accès à l’île principale.

Unturned2018d
Au bout de la montée, la victoire pour Tieffelin

Le voilà donc obligé de repartir à la nage… et Nozu reprend du terrain. Mais une fois proche de l’arrivée, Tieffelin finit le travail et remporte cette dernière épreuve. Le voici sacré grand vainqueur du KLJV 5 !

Ainsi prend fin cette belle finale, marquée par l’apathie des Zombies, la précipitation des candidats, des images spectaculaires et le fair play des perdants.

Nozu révèle que ce sera son dernier KLJV. Le recordman du nombre d’épreuves ne fera pas sa 4ème saison. De quoi ouvrir l’appétit aux nouveaux ?

Rendez-vous pour la remise des prix, le palmarès final et … la suite !

L’enjeu fera le café bien sûr, mais ce jeu est tellement imprévisible! Il me fait peur et me ravit à la fois, le jeu de l’ambivalence quoi

(Nozu)

Allez Tief !

(Howii)

Attention Nozu, c’est pas toujours celui qui gagne la première épreuve qui remporte la finale 

(Ruvon)

Nozu pourrait perdre le KLJV mais remporter le concours des pronostics ?

(ajcrou)

Et ça je peux le dire, c’est mon caméraman qui m’a fait perdre

Bien joué à Tieffelin! La grue m’a battue

(Nozu)

Dommage, les soirées du jeudi vont me manquer. 

(ajcrou)

 

POTW : Une finale se gagne. Bien jouer n’est pas une garantie, il faut faire le moins d’erreurs possibles. Tieffelin a tout d’abord battu Lucky One, non sans galérer. Puis il a su appuyer sur le champignon quand Nozu a payé sa bourde. Et il a su quant à lui minimiser les effets de son propre fail pour terminer en tête, 2 minutes avant Nozu.

 

La finale, point de vue de l’organisation :

2 réflexions au sujet de « KLJV Saison 5 : Bosse Finale »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s