Robinson du Pixel : Craft… Craft is life !

Robinson du Pixel : Craft… Craft is life !

Voici un sujet que j’ai déjà abordé dans quelques articles de ce blog :  les jeux de survie m’ont toujours attiré. Il en existe une foule aujourd’hui, il faut dire que le genre a été un peu à la mode ces dernières années. De nombreux joueurs s’y adonnent.

Le plaisir de ramasser des morceaux de bois, des pierres, des fruits !

La joie de construire des outils et des objets à partir de ces matériaux de base !

La fierté de bâtir son abri, simple hutte d’abord, qui deviendra plus tard un complexe 3 étoiles avec piscine et hangar à bateaux !

Puis se protéger, construire un véhicule, s’enrichir, devenir le maître de son environnement, et passer du statut de survivant fragile à Boss du quartier.

Que de moments heureux en perspective en s’adonnant à ce gameplay de la survie des bricoleurs !

Mais malgré ma fascination devant l’ingéniosité affichée par les youtubers, et ce sentiment de liberté qu’inspire ces bacs à sable géants,  de nombreuses tentatives se sont arrêtées bien trop tôt. PAs mal de temps sur Stranded 2, et quelques heures par-ci par-là sur Minecraft et d’autres.

En fait, je n’y ai jamais vraiment beaucoup joué.  Et si ce genre de jeu … n’était pas pour moi ?

Stranded 2, à la dure

Pour en avoir le cœur net, en route pour l’aventure : création du Robinson du Pixelle benchmark perso et moyennement fiable du sandbox survival.

Comment survivre dans mon écran plus de quelques heures, et repousser la lassitude ? En regardant ailleurs. En structurant les efforts. Donnons-nous un but.

La survie presque parfaite

L’objectif sera, dans un jeu de survie sandbox, d’essayer d’arriver à l’objectif suivant :

  • Un abri de qui base qui ferme et assure ma protection, doté de la lumière, de quoi faire cuire des aliments, et dormir.
  • Disposer d’au moins 3 jours de nourriture et de boisson
  • Avoir un véhicule utilisable
  • Des vêtements
  • Posséder une arme

Remplir ce cahier des charges me donnera l’occasion de décrire les mécanismes généraux, et des les évaluer :

  • le loot (collecte en gascon)
  • le craft (la construction en marseillais) : combien de clics « coûte » une table en bois ?
  • le plaisir du jeu : c’est une aventure ou un boulot ?
  • le réalisme (on va rire !)
  • la difficulté (combien de fois je suis mort ?)
  • les perspectives d’évolution de la base

aventurier

Quels jeux seront testés selon ce protocole du Robinson du Pixel ? A la louche en bois de palmier : Subnautica, Unturned, Kenshi, Grav, Space Engineers, Astroneer, Conan Exiles, No Man’s Sky, Terraria, Empyrion – Galactic Survival, Starbound, ARK: Survival Evolved, The Long Dark, Medieval Engineers… et pour Rouxbarbe : Rust. Allez on se met en rang !

Évidemment, les particularités de chacun des jeux seront mises en évidence, et pour gage de sérieux, un score sur 100 sera attribué !

Sans concessions ! Les têtes vont tomber !

 

 

2 réflexions au sujet de « Robinson du Pixel : Craft… Craft is life ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s