KLJV 6 : In bed with the winner 1/2

KLJV 6 : In bed with the winner 1/2

Clydopathe, le double vainqueur du KLJV, vous connaissez ? Un monument ! Voici le témoignage incroyable de Ratachon, sa compagne, qui nous raconte son vécu de l’aventure. Révélations, anecdotes, émotions… Découvrez l’intimité d’un couple qui a vécu le KLJV à fond. Et comme Ratachon écrit avec son cœur sur le clavier, ça déménage !

C’est la fin du Koh-Lanta des Jeux Vidéo saison 6, KLJV6 pour les intimes, et après toutes ces semaines passées ensemble, on l’est devenu.

Je me joins aussi aux acclamations déjà prononcées, mais j’ajoute également mon témoignage sur cette saison. Je suis une rookie et du forum Canard PC, et du KLJV. J’étais une lointaine spectatrice avant de tomber dans la marmite.

Installez-vous confortablement, munissez-vous de votre mug de café et d’un plaid pilou-pilou, ça va être long et dur, comme la finale du KLJV bien sûr.

Les premiers pas dans l’ombre de Clydo

J’ai été simple spectatrice au départ.

rata
This is Rata !

Clydo [mon mari] voulait absolument gagner, et moi je voulais l’embêter pour pas qu’il réitère et qu’il laisse sa place aux autres. Puis est venu l’espoir fugace, le Jeune, le Talentueux, Nozu ! Forcément, il était le poulain de Clydo, quoi de mieux que l’encourager lui ? Viennent donc les messages sur le forum. Un, deux, treize, soixante-douze, et ce message-là sera le 142ème sur le forum. J’ai dû en écrire au maximum 5 sur les autres topics. J’ai explosé mon score ici.

Ça rigole, ça se taquine ça commence doucement en s’échauffant avec les jeux de mots sur les noms des équipes. L’ambiance est bon enfant, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Je me sens comme chez moi, chez les Bisounours.

CS2D2
CS2D, parmi les premières épreuves en équipes

Et puis, patatra. L’élimination de Madgic. Les choses sérieuses commencent. Ah oui, c’est vrai que vous devez éliminer des joueurs. Mais pourquoi Madgic ? On me répond vaguement que c’est la première élimination et que c’est un peu au pif : les joueurs ne se connaissent pas encore assez pour savoir qui éliminer.

– Mais dans la même équipe ya Nozu, qui est connu pourtant, pourquoi pas lui ?

– Oui, mais Nozu est fort. Il est censé faire gagner son équipe, alors imagine s’il était déjà éliminé.

L’éviction du premier joueur est dure à digérer. C’est la jungle dehors en fait. Je m’attendais à du Hunger Games avec des gens qui peuvent prendre leur douche entre chaque prise et se brosser les dents. Mais ce sont trop des rebelles, ils ne tirent même pas la chasse d’eau après un pissou (écologie qu’ils disent).

Madgic ne se laisse pas plus abattre. Éliminé, oui mais pas disparu pour autant. Il rôde sur le forum, affublé d’un avatar bleu, trompeur pour la novice que je suis.

– Mais Madgic, il a pas été éliminé ?

– Bah si, t’as pas suivi la dernière soirée ?

– Si si, mais pourquoi il a un avatar bleu ?

– Il a quoi ? Oh le con ! 😀

Tous les coups sont permis, je commence à comprendre ce que ça signifie. Madgic soutient les bleus et renie les rouges, même pas discrètement en plus ! Son soutien est sans faille, contrairement à ceux qui ont inscrit son nom sur les bulletins. Il jubile par moment même ! Il attend avec impatience l’épreuve de résurrection.

Dans le game

Deuxième semaine, deuxième éliminé, Howii en fait les frais. Les joueurs ont dû se rendre compte que ses colliers d’immunité étaient Made In China. J’espère qu’ils n’ont pas cassé leur PEL pour en acheter un. Soudoyer les gens avec une raclette est plus profitable.

rata2
On a cru longtemps que Ratachon était un personnage inventé par Clydo (la stratégie pour les Nuls).

Petit temps mort : Dessine-moi un zizi ! L’ambiance est au beau fixe, il n’y a pas de pression, des cartes pokémon sont à gagner (Ndlr non, ce sont des cartes bonus KLJV, c’est beaucoup mieux !). C’est quoi encore cette histoire ? Heureusement que j’avais quelques bases des précédentes saisons, mais j’aurai dû relire le Guide d’utilisation rapide pour me rappeler des subtilités du jeu.

Nozu brille par son absence : une épreuve de confort ? Pourquoi faire ? C’est pour les faibles.

N’empêche que pendant la soirée, je commence à me demander s’il y a déjà des alliances entre les joueurs (la réponse est oui).

La révélation du soir ? Ma participation sur le Mumble. Ils doivent se rendre à l’évidence, je ne suis pas un multi de Clydo ! Ni une hallucination ! Je prends bien mes cachets le matin de toute façon.

drawful19
Crusader Kings 2 à la 90éme : Calys prive Clydo d’une victoire sur Drawful 2 !

Encore une fois, l’ambiance est au beau fixe.

– Comment ils peuvent être aussi méchant en éliminant des joueurs ? Ils s’entendent tous bien pourtant !

– C’est le jeu ma pauv’ Lucette

GrosDudule et Calys remportent une carte chacun. Je n’avais pas encore compris que j’allais moi aussi bientôt plonger dans le KLJV.

A partir de là, ça s’est accéléré. J’étais spectatrice certes, mais pas le plus simplement du monde. Non, j’ai découvert la face sombre des joueurs, leurs noirs desseins.

Malin comme un Calys

Calys, gentil à première vue, à la voix douce et au calme incroyable, a tenté une approche. Ma collaboration à lui transmettre des infos sur l’équipe adverse, en échange de quoi, Nozu, Gloire à Lui !, serait épargné.

Gné ? Il emploi le terme de collaboration ou moi j’entends corruption. Problème de traduction sans doute, il faudrait demander des précisions à Ajcrou.

Je me prête au jeu, mais je ne sais rien : Clydo ne me fait pas confiance, je soutiens l’ennemi. Moins j’en sais, et moins j’en sais. Il n’a pas eu tort de ce côté-là. Je suis incapable de mentir et l’injustice m’insupporte. J’aurai fait mon possible pour lui sauver les fesses. Mais finalement, je n’ai rien pu, il partira deux semaines plus tard.

On passe rapidement sur le magnifique jeu de flipper. Même moi j’y joue !

– Chouette ! J’ai fait 1.000.000 ! C’est bien ?

– Pour un premier essai oui, c’est pas mal du tout.

-….

– Quoi ?

– Ça fait 20 minutes que je joue… T’as fait combien toi ?

– 32.000.000

Ok. Mon inscription au KLJV, c’est pas pour tout de suite.

La soirée passe. Les scores de Cannes flirtent dangereusement avec les miens, Nozu est dans sa bulle, GrosDudule parle de « petites billes qui entrent dans des trous » (hors contexte, c’est toujours délicieux), Pit quant à lui me surprend : il comprend les subtilités du flipper ce qui le fait remonter rapidement dans le classement. Des subtilités. Sur un jeu de flipper. Je pensais qu’on devait se contenter d’envoyer la bille en espérant qu’elle tape partout sans passer par la case « trou ». Non non, il semblerait que des missions soient confiées à cette bille exécrable. J’ai dû avoir un agent rebelle. Ah, il y a même des achievements dans ce jeu. Si, si.

Flipp
Finalement 58 millions pour Clydo… mais il y a de la concurrence cette année !

C’est la revanche des rouges, Pit a la victoire modeste : il fanfaronne, une carte mystère à la main. Les bleus sont sur le cul : Clydo avait l’air d’être bien parti pour une victoire. Merde !

Chérie ? Ça sent le brûlé ? 

La jeunesse ne fait pas le poids face aux anciens : Cannes est éliminé. Mince alors, ils sont sans cœur.

Les soirées suivantes se déroulent dans la même veine : la stratégie des bleus surpasse celle des rouges sur Gear Up. Calys en fera les frais. Il partira avec sa valise sous le bras et sa carte mystère bien au chaud. Il n’ira pas bien loin, lui non plus n’a pas dit son dernier mot.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La tension monte d’un cran. Clydo commence à avoir des sueurs froides. Il sent les regards pesant des autres joueurs sur lui à travers l’écran, les non-dits dans les casques. Il sait qu’il est sur la corde raide. Il est resté jusqu’à présent parce qu’il est plutôt bon au jeu et permet à son équipe de pas trop mal s’en sortir.

– Pourtant, t’es pas fameux en jeu en équipe. Jusqu’à présent, tu fais plutôt profil bas.

– C’est parce que je reste concentré. Si je me fais pas remarquer, je me ferai peut être pas éliminé.

– T’as pas dit que t’avais des alliances partout ?

-…

Paranoïa ? Ou bien les alliances étaient vraiment en train d’atteindre leurs limites ? Qui avait trouvé l’anneau unique pour les gouverner tous ? Qui pouvait faire trembler Clydo, déjà vainqueur une fois du KLJV ?

Qu’importe les réponses, il était important d’agir. La chasse au trésor a commencé. Il a essayé de négocier le tarif des colliers avec Howii, mais il est dur en affaire sous le manteau. Alors, il s’est retroussé les manches et a parcouru tous les posts du forum à la recherche d’indices. Une soirée entière de recherches, et soudain… LA ! oui ! il l’a !! Un post passé inaperçu, écrit par SiG, pendant que les enfants se chamaillent et que le nombre de posts croissent rapidement.

collier
Clydopathe trouve un collier !!!

Sur le coup, pas le temps de décortiquer tout ce qui s’est dit. Pfffiooouutt c’est passé inaperçu. Mais avec le recul et une bonne analyse…

« Ya qu’à se baisser pour le ramasser », pourquoi se priver, surtout si t’es pas tout nu sous la douche avec quelqu’un derrière toi ?

Clydo pourra se permettre un relâchement s’il le souhaite, l’immunité est à lui.

Il est temps de souffler un peu. Ca tombe bien, SiG a prévu une épreuve de confort. Sur un jeu de morpions. Comment est-ce possible ? Mais tout est possible avec Kinder Country dans le KLJV !

Le jeu est plus complexe que celui qui me faisait passer le temps en cours de maths. Je laisse les joueurs faire leurs matchs dans leur coin, de toute façon, Nozu n’est pas là, je n’ai personne à encourager.

GrosDudule remporte la victoire. Pourquoi l’annoncer aussi simplement ? Parce qu’il a tellement laminé ses adversaires que ça s’est terminé aussi vite que moi qui entame un pot de pâte à tartiner. Faut dire qu’il doit les connaitre les morpions, puisqu’il ne change pas son avatar-slip régulièrement.

315b56aabf480de492910c322775e918
Grosdudule, l’épouvantail … en train de brûler à son insu.

Il emporte une carte. Encore. On n’est pas à deux ?

Et soudain, le drama !

On enchaîne. Les joueurs sont chaud-jujupatate (oui, je l’ai déjà faite, mais elle est tellement facile) (aussi facile que ma voisine du dessus, un samedi soir aromatisé à la vodka). Je disais donc, les joueurs sont lancés, ils maîtrisent les subtilités des éliminations, les alliances sont a priori fortes, les cœurs vaillants. Et là, c’est le drame. La tribu est réunifiée. Que nenni les Meski et les Tabane, bienvenue au power ranger rose ! Ça rigole moins d’un coup.

Après le jeu de morpions, on reste sur un classique revisité : le jeu d’échec. Mais c’est has-been de connaitre les pièces de l’adversaire, du coup, on ne les voit pas. A l’aveugle. C’est moche, ce tournois. Ça fait vraiment 6 saisons que ça dure ? Et ya vraiment des gens qui y participent ? De leur plein gré ? Vraiment ? Pourquoi ils s’infligent ça ?…

Pit continue sur sa lancée : il veut se faire remarquer et remporte l’immunité sur l’épreuve individuelle. Il commence vraiment à sortir du lot, et pas seulement parce qu’il passe son casque à son fils certains soirs. D’ailleurs, est-ce qu’il ne le laisserait pas jouer à sa place ?

Mais assez de digressions, même si la suite va me coûter de l’écrire. La tribu réunifiée décide d’éliminer GrosDudule.

Quoi ? What ? Nani ? Che cosa è ?

J’ai dû mal entendre. Ah non ? NON ??

 

A suivre la semaine prochaine…

 

 

 

2 réflexions au sujet de « KLJV 6 : In bed with the winner 1/2 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s